• Question ?

    Thank you for you message

    Merci pour votre message ! Thank you for your message!

    error key Required fields not completed correctly.

    1. Contactez-nous | Please contact us...
    2. Votre texte | Your text
    3. Required fields *
  • Nos coordonnées

    Amenity
    4 rue du Château
    59200 TOURCOING
    FRANCE

    Tel : +33 (0)9 64 43 72 72

    Email : contact@amenity.fr

Je suis une maman, je travaille de chez moi et c’est dur

Pourquoi être une mère qui travaille à domicile peut être si difficile, par Noemi Ripert
Click here for english version

Je suis sûr que beaucoup de mamans ont été confrontées à ce dilemme: que faire une fois le congé de maternité arrivé à sa fin ? Avec la pression financière que subissent de nombreux ménages, les mères qui travaillent se sentent souvent obligées de retourner au travail peu de temps après l’accouchement. Mais quand vous prenez en compte le coût de la garde d’enfants vous commencez à vous poser quelques questions… Est-ce la meilleure solution que de travailler à la maison avec son enfant ?

Bien que j’apprécie la position dans laquelle je suis aujourd’hui, travailler à domicile et m’occuper de ma fille en même temps, cela ne va pas sans peine et difficultés. Travailler depuis la maison n’est certainement pas une chose facile et trouver un équilibre entre la vie de famille et la vie professionnelle devient problématique.

Quand apprendre à jongler devient tout un art

working-at-home-is-toughAprès quelques mois d’efforts, je commence à sentir la pression. Non pas parce que c’est si difficile, mais parce que vous devez apprendre à jongler entre votre travail, vous occuper de votre enfant, faire les tâches ménagères, la cuisine, les courses, et surement bien d’autres choses. Evidemment, vous souhaitez également être présente et disponible pour votre conjoint.

Bien que je n’ai plus de trajets à faire pour me rendre au bureau, il est quand même nécessaire que je me prépare le matin. Et si je veux avoir une bonne journée de travail, je préfère que ma journée débute bien. Cela signifie, pour moi, m’habiller et être prête – tout comme si je devais me rendre au bureau – mais cela signifie également faire en sorte que ma fille soit prête, qu’elle aille à la crèche ou non. Je pense sincèrement qu’avoir une routine saine tous les matins aide au bon déroulement de la journée. Malheureusement tous les matins ne se ressemblent pas. Il arrive que votre enfant ait un début de matinée difficile, vous mettant déjà dans une humeur peu joyeuse, quand tout ce que vous voulez faire est de vous concentrer sur votre travail. Vous débutez donc avec un niveau de frustration déjà élevé qui malheureusement donne souvent le ton au reste de la journée.

Dès que je m’assieds à mon bureau pour me mettre au travail, il semble tout à coup que ma fille a beaucoup plus besoin de moi. Armée de patience, je lui explique calmement que je suis pour le moment occupée et que nous jouerons ensemble des que j’aurai fini, m’assurant qu’elle ait de quoi s’occuper. Bien sûr, cela peut sembler assez facile si votre enfant vous comprend parfaitement et vous permet d’avancer pendant une heure ou deux, mais la plupart du temps, je finis par travailler avec un œil sur l’ordinateur et l’autre sur ma fille, un art très difficile à maîtriser et qui ajoute à l’impatience et à la frustration des deux intéressées.

Il y a des moments où j’ai de la chance de pouvoir profiter d’un moment de paix et où je suis en mesure de me concentrer pleinement sur la tâche à accomplir pendant que ma fille est absorbée par ses propres activités. Malheureusement, votre enfant aura toujours besoin de votre attention au moment le plus gênant et inopportun pour vous. Je ne compte plus combien de fois j’ai fait signe à ma fille de se taire, d’un air suppliant, tandis que j’étais au téléphone ou en vidéoconférence.

Je me sens très souvent coupable de ne pas consacrer assez de temps à ma fille. Trouver un équilibre et un juste milieu entre le travail et la vie de famille est difficile dans ce monde agiter et trépidant. En plus de cette culpabilité vient s’ajouter la crainte de ne pas faire fonctionner votre propre entreprise : vous vous rendez alors compte que le niveau de votre stress monte en flèche !

Mon domicile est aussi mon lieu de travail

Je commence à trouver ça de plus en plus difficile, d’être enfermée toute la journée chez moi et tous les jours. Le défi est de prendre assez de temps pour sortir de la maison, que ce soit pour une petite ballade à l’air frais, ou aller au parc avec ma fille. Je pense qu’il est très important de sortir et cela doit faire partie de notre routine quotidienne, nous aidant ainsi à réduire la frustration que nous pouvons parfois ressentir.

Un des inconvénients de travailler à domicile est de ne pas être en mesure de quitter votre bureau à la fin de la journée et de laisser votre travail derrière vous une fois la porte fermée. Il est si facile d’allumer l’ordinateur pour vérifier vos e-mails et le risque est de vous trouver alors assise de nouveau à votre bureau répondant à vos emails en soirée ou pendant le week-end alors que vous devriez passer votre temps avec votre famille ou tout simplement profiter de votre temps libre pour vous-même.

Ensuite vient ce sentiment de solitude. Pour sûr il y a beaucoup d’avantages dans le fait de travailler depuis le confort de votre propre maison, mais si vous ne gardez pas contact avec le monde extérieur, vous vous sentirez très vite très seule et vous pourrez commencer à regretter ces conversations avec vos collègues autour de la machine à café. En ce qui me concerne, je n’aime pas être seule, donc je fais en sorte de ne pas l’être. Je m’efforce de garder un contact régulier avec mes anciens collègues, et par exemple je planifie des appels réguliers avec les gens avec qui je travaille, je reste en contact avec mon entourage professionnel aussi souvent que possible.

Lorsque vous travaillez à domicile, il y a aussi les tâches ménagères qui vous narguent du coin de l’œil. Il est difficile de les ignorer, c’est tellement facile de vous laisser entraîner dans le tri de votre pile de linge ou de faire votre vaisselle, quand en fait vous devriez être devant l’ordinateur. Pour cela, je me donne un peu de temps pendant mes pauses si l’envie de faire le ménage devient trop grande !

À mon avis, tout se résume à être bien organisé et à respecter le temps que vous avez planifié et partagé entre être une mère, votre travail et le reste de vos responsabilités.

Bien que le travail à domicile ait ses avantages, cela exige une certaine adaptation de tous les membres de la famille et l’établissement de règles pour tout le monde et surtout pour vous-même. Les bébés grincheux et les conférences téléphoniques peuvent surement maintenant coexister dans un même monde, mais c’est à vous de rendre cela possible. La clé du succès est de bien planifier votre travail et de vous astreindre à respecter cet agenda. Je pense qu’il est vraiment possible d’associer à la fois travail à la maison et être mère. Je suis pour le moment encore en phase d’apprentissage et je suis bien décidée à réussir.

Laisser un commentaire | Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée | Your email address will not be published

Required fields *